Plongez au cœur du cinéma à St So!

Je viens de visiter l’exposition Home Cinema à la Gare Saint Sauveur. Comme d’habitude avec St So, on est loin des expos traditionnelles. Le visiteur n’est pas simple spectateur, il plonge directement au cœur des œuvres. La plupart des installations sont interactives, ce qui, en général, est plutôt sympa,  mais ça ne garantit quand même pas l’intérêt du visiteur. Alors succès ou flop?

20160522_162207p

Je suis assez partagée à propos de cette exposition. Il y a des installations que j’ai adorées et d’autres qui m’ont moins convaincue. Après c’est le cas de la majeure partie des expositions et sachant que celle-ci elle est gratuite, tout de suite c’est moins gênant s’il y a des œuvres qu’on aime moins.

Ce que j’ai vraiment apprécié:

Le côté interactif est vraiment sympa et réunit toutes les générations: j’ai vu autant de familles avec de jeunes enfants, que d’étudiants, d’adultes seuls et de personnes plus âgées. Tout le monde veut tester les installations et s’amuse avec les technologies mises à disposition du public.
Les médiateurs sont plus présents que d’habitude, ils sont là pour s’assurer que le matériel est opérationnel et que les visiteurs comprennent comment il fonctionne (ben oui c’est pas toujours évident de savoir qu’il faut taper sur un carré dans le vide…). C’est sympa d’avoir des gens qui sont là pour vous guider, ils sont discrets et efficaces, bravo à eux.

Comme je disais, certaines installations m’ont vraiment emballée, d’autres beaucoup moins (parce que, soyons francs, elles partaient dans de gros délires). Alors si je devais faire mon top 3, ce serait celui-là…

Mon TOP 3:

-SZAJNER immateriality #5

Une installation interactive qui vous met nez à nez avec un Tyrex pas très poli et un tantinet énervé (puisqu’il vous hurle à la figure). Vous êtes sur une petite plateforme avec des lunettes 3D sur le nez ce qui vous donne l’impression que le Tyrannosaure est vraiment à 2cm de vous. Vous avez même une projection d’air sur le visage pour donner l’impression que le dinosaure vous souffle à la figure. Un carré apparaît en bas de l’écran et vous devez « appuyer » dessus en tendant votre bras dans le vide pour faire apparaître la suite. Il y a plusieurs séries: le Tyrex en chair, en os et en muscles. j’ai pris les photos quand il était « en os ». C’est assez compliqué de prendre des photos d’une installations 3D alors il faudra aller tester ça par vous même pour vous faire une opinion!
Ou sinon vous pouvez jeter un coup d’œil à cette petite vidéo ici qui vous donne un autre aperçu.

-Space Odyssey, Etienne Rey et Wilfried Wendling

C’est l’oeuvre qui est sur l’affiche de l’exposition et j’ai bien failli la louper! Il faut descendre quelques marches et traverser 2 séries de rideaux pour y accéder. Une fois dedans, le visiteur est face à un projecteur qui l’éblouit avec un faisceau lumineux assez puissant. Le faisceau évolue, change de couleur et dessine des silhouettes sombres. Dans cette installation, on perd complètement la notion d’évaluation des distances, on tente d’avancer vers le projecteur mais difficile de savoir à quel moment on va se prendre un mur (bon en fait ça serait un rideau donc ça ferait pas mal mais ça casserait quand même l’installation…ça serait dommage!). En tout cas c’est vraiment déroutant.

– Blanca Li 360°

Quand on pénètre dans l’exposition, c’est la première installation qui s’offre à nous. Sur des bancs, des personnes assises avec un drôle de casque sur les yeux et des écouteurs. Alors je vais être honnête, de loin les gens ont l’air vraiment dans un trip bizarre mais quand on enfile le casque, on comprend. Avec cette installation vous plongez dans la réalité augmentée et vous découvrez un univers. Il y en a plusieurs, j’en ai testé deux et c’est celui-ci que j’ai préféré. Vous êtes projetés dans des bureaux où les employés se mettent à danser. Vous découvrez la pièce au fur et à mesure quand vous tournez la tête à droite puis à gauche, quand vous regardez en haut, puis en bas. C’est une immersion à 360°!

Ces œuvres ne sont pas les seules que j’ai aimées mais ce sont mes préférées. Mention spéciale tout de même aux projections originales (des pellicules en reliefs ou brodées) ainsi qu’à la voiture façon « drive-in » américain qui vous fait devenir star de votre propre film pour un court instant.

Ce que j’ai moins aimé:

Qui dit numérique dit pannes et petits bugs qui ruinent tout. Une des œuvres était en maintenance quand je suis venue et une autre était en maintenance quand je suis partie. C’est dommage, ça donne l’impression qu’on a loupé quelque chose.
Certaines œuvres étaient , disons, particulières et je n’ai pas accroché (tout comme l’amie qui était avec moi).

En conclusion:

Même si je n’ai pas tout aimé, je vous conseille tout de même d’aller faire un tour à la gare St So pour découvrir cette expo qui est franchement sympa, allez-y en famille ou entre amis, à cette expo, plus on est de fous plus on rit!

Une réflexion au sujet de « Plongez au cœur du cinéma à St So! »

Laisser un commentaire