La chasse aux trésors

Comme vous le savez probablement, ce week-end c’était les journées du patrimoine. Autant vous dire qu’en grande curieuse que je suis, je n’ai pas laissé passer cette opportunité de pousser des portes qui sont habituellement closes. Les JEP c’est toujours l’occasion de visiter des lieux patrimoniaux gratuitement mais c’est aussi surtout la possibilité de pénétrer dans des endroits qui ne sont pas habituellement ouverts au public parce que appartenant à des particuliers ou parce qu’ils sont utilisés par des entreprises (publiques ou privées). Je vous fais donc un petit compte-rendu de mon WE: mes favoris, mes recommandations.

banniere-jep

Personnellement je favorise toujours les lieux habituellement inaccessible plutôt que la visite de musées/expos que je connais déjà ou que je peux visiter à un autre moment. Je me suis donc concocté un petit programme de lieux que je voulais visiter depuis un moment. Il y en a encore beaucoup d’autres que je voudrais voir mais ce sera pour les prochaines années. Cette année, j’ai opté pour quelques incontournables.

Pour les curieux

Visite du Temple maçonnique (rue Thiers, vieux-lille)

Quel lieu plus inaccessible en tant normal qu’une loge franc-maçonnique? Vous avez déjà certainement aperçu depuis la rue Esquermoise ce bâtiment un peu étrange, atypique, en briques. Il est reconnaissable de par ses colonnes et sa représentation d’une pyramide d’un sphinx et d’une femme. Je suis souvent passée devant ce bâtiment en rêvant de pousser la porte et de découvrir ses secrets, c’est maintenant chose faite. En plus, à mon grand étonnement, on nous a autorisés à prendre des photos, je peux donc vous en donner un aperçu.

Nous visitons en tout 4 pièces: 2 pièces de la maison bourgeoise d’origine qui sont restées dans leur jus avec boiseries, plafond en stuc, vitraux et sol de la cage d’escalier en mosaïques. Les 2 autres « pièces » sont les temples: le temple rouge (plus petit) et le temple égyptien (le plus grand). La visite dure environ 1h30 et à cela se rajoutent les (nombreuses) questions des visiteurs. Le mystère fascine et les franc-maçons forment un groupe que l’on connait mal. On entend bien des choses mais difficile de démêler le vrai du faux. Leur but en ouvrant les portes de la Loge est d’ailleurs de contrer certaines idées reçues. Ils ont répondu à toutes les questions posées, j’étais assez surprise.

C’est donc à la fois une visite d’un patrimoine matériel et immatériel. Il s’agit de visiter le lieu mais également de découvrir un univers qui nous est habituellement inaccessibles (du moins pour la plupart). Seul bémol: la description architecturale du grand temple (dans un style égyptien) était un peu longue et aurait pu, je pense, être réduite de moitié sans que cela n’impacte sa qualité.

La superbe

-Visite de l’Hôtel d’Hespel (Banque de France, rue Royale)

Nous avions l’interdiction formelle de prendre des photos à l’intérieur du bâtiment (je peux comprendre pour des raisons de sécurité) mais également dans la cour intérieure, je ne peux donc pas vous en montrer. Par contre, vous pouvez avoir un petit aperçu de l’intérieur sur cet article. J’ai failli ne pas visiter cet hôtel puisque quand je me suis connectée à 14h10 pour réserver une place, le quota internet était déjà atteint (les réservations commençaient à 14h). Je me suis donc déplacée à l’hôtel de ville pour voir s’il en restait et bingo, j’ai eu mon ticket gagnant. Je suis ravie de m’être acharnée puisque la visite vaut le coup.

C’est à la fois la visite d’une demeure bourgeoise de fin 19ème et la découverte des coulisses de la banque de France avec ce que ça comporte d’anecdotes (plus ou moins sordides). L’intérieur est vraiment très beau: marbre, boiseries, marqueterie, vitraux, dorures, bronze…Le décor est riche mais pas surchargé. La visite dure une bonne heure et j’ai trouvé qu’elle est passée très vite!

-Visite au cœur du Palais de la Bourse

Je crois que mon envie d’entrer à l’intérieur de la Chambre de Commerce et d’Industrie remonte à mon installation sur Lille, ça ne date donc pas d’hier. J’avais déjà vu des photos, notamment de la sublime verrière et je voulais vraiment partir à la découverte de ce bâtiment. La guide nous a donc conté l’histoire du lieu et décodé son architecture. La visite comprend la grande cour, l’étage et « le jardin d’hiver » (qui n’en est plus un).

Encore une fois, une visite très intéressante et qui est passée plutôt vite. Nous n’avons pas pu monter au beffroi pour des raisons de sécurité et d’accessibilité, mais qui sait, peut-être que dans quelques années ces problèmes seront résolus. J’ai également appris que depuis fin juin, le grand hall/cour est accessible au public. N’hésitez donc pas à pousser la porte pour admirer la grande verrière. D’ailleurs d’ici environ 1 an vous pourrez même y manger puisqu’un restaurant sera installé sur une aile de ce hall.

Back to school

Visite de Arts et Métiers

Pour les nostalgiques de leurs années étudiantes, divers établissements d’études supérieures étaient accessibles au public: l’Université Catholique de Lille et l’Ensam entre autres. Je n’allais pas visiter la Catho, j’y ai étudié pendant 5 ans, je connais plutôt bien les lieux par contre je n’avais jamais mis les pieds à Arts et Métiers. Or, l’ayant aperçu depuis le beffroi de la mairie et étant passée plusieurs fois devant, cela avait attisé ma curiosité. Alors quand on me propose une visite guidée des lieux, j’en profite, je fonce.

La visite est divisé en 2 parties: tout d’abord la visite de la partie « école »: couloirs, cours, l’amphi (qui ne sert pas pour les cours mais pour tout ce qui conférences, événements etc.). C’est principalement pendant cette partie que l’on nous raconte l’histoire du lieu, son évolution, son architecture et son fonctionnement. La seconde partie est plus « technique », on visite les ateliers, on a le droit à quelques démonstrations et les élèves nous parlent de ce qu’ils apprennent, leur quotidien. Pour le coup, il y avait certaines parties trop techniques pour moi qui m’ont moins intéressée. Et comme la visite dure environ 2h, la fin était un peu longue.

Parce que les journées du patrimoine ce n’est pas juste la visite de bâtiments

De nombreuses manifestations étaient organisées à l’occasion de ces JEP (cirque, concerts, spectacle d’escrimes, danse…) mais mon samedi étant déjà assez chargé en visites, je n’en ai pas tellement profité. L’année dernière j’avais eu l’occasion d’assister à un tango aérien sur la façade d’Euratechnologie et c’était plutôt impressionnant et très poétique!

Cette année, rien à voir, je suis allée voir le mapping sur la gare Lille Flandres. J’avais assisté à celui de l’Opéra et celui du Théâtre du Nord et j’aime toujours autant. Les artistes ont effectué un travail remarquable et c’était assez varié. Dans l’ensemble ils ont plutôt bien collé au thème qui était: « 1936-2016: A nous les vacances! »

2 réflexions au sujet de « La chasse aux trésors »

  • 22 septembre 2016 à 18 h 02 min
    Permalink

    Je suis tellement jalouse de ton programme, quand je pense que j’étais en train de préparer ma soutenance et que j’ai manqué ces trésors architecturaux. L’année prochaine ce sera différent ! Tu as fais une très belle sélection, la loge franc maçonnique et la chambre de commerce et d’industrie m’ont tapé dans l’œil et je retiens les adresses 😉

    Répondre
    • 23 septembre 2016 à 14 h 45 min
      Permalink

      Surtout que la CCI tu pourras entrer dans le hall en dehors des JEP maintenant 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire