La vie de château

Pour quelques chanceux, les vacances scolaires arrivent bientôt, l’occasion de partir en vadrouille et, pourquoi pas, à la découverte des nouveaux départements de notre région? Maintenant que la Picardie a fusionné avec le Nord-Pas de Calais, l’Oise fait partie de notre région et avec viennent de splendides châteaux. Raray, Chantilly, Pierrefonds, Compiègne, je vous emmène à leur découverte, attention les yeux!

banniere-chateaux-oise

Cet été je suis partie 4 jours à la découverte de l’Oise et j’ai concocté un programme assez chargé: châteaux, abbayes en ruines, jardins, villes et villages… Aujourd’hui je me concentre sur les châteaux que j’ai visités. Je reviendrai probablement sur mes autres visites (jardins, village pittoresque…) dans de futurs articles. Commençons par ma toute première visite dans l’Oise, un château de conte de fée… ou presque.

Le château de Raray

Ce château n’est visitable que depuis peu (depuis juin exactement) et je suis tombée sur l’info un peu par hasard, grâce à une bloggeuse (Ô mon château si je me souviens bien) qui a relayé cet article du Parisien sur Facebook. J’ai découvert que Raray avait servi de décor pour le film la Belle et la Bête de Cocteau. Et comme il se situait à proximité d’autres lieux que je voulais visiter, j’en ai profité pour l’ajouter au programme.

Je suis bien contente de l’avoir fait puisque la visite guidée est très intéressante. Alors certes, on ne pénètre pas à l’intérieur, les 1h30 de visite se déroulent à l’extérieur et on évolue autour du château. Le guide nous raconte l’histoire du château (des châteaux même puisqu’il y en a eu 2 face à face pendant un temps), son évolution architecturale et quelques anecdotes sur le film. Honnêtement, tous les guides ne se valent pas et certaines visites guidées peuvent être franchement ennuyeuses. Ici, pas du tout, notre guide était super. Il fait partie de Aquilon, une équipe de jeunes guides dynamiques qui veulent apporter un peu de modernité dans le discours sur l’histoire. Alors merci à Nicolas pour cette super visite!

Ce qui fait la particularité de Raray, et son charme, c’est ces « galeries » (qui en fait n’en sont pas vraiment) de chasse de chaque côté du château, galeries qui ont d’ailleurs inspiré Cocteau pour le film la Belle et la Bête. C’est sûr que ces animaux peuvent donner un côté effrayant voire gothique by night (ou en noir et blanc)!

Pour ceux qui seraient frustrés de visiter un château sans en voir l’intérieur, c’est en fait possible puisqu’il y a un bar lounge d’un côté, un restaurant de l’autre, les toilettes dans les caves et un hôtel dans les chambres à l’étage. Je n’ai pas vu les chambres mais j’ai jeté un œil au reste, en grande curieuse que je suis. Le reste de la propriété est occupé par un golf mais qui ne dénature absolument pas le lieu (et c’est moi, puritaine de la préservation du patrimoine qui dis ça) et au contraire, apporte des revenus pour son entretien. Je vous conseille vraiment cette visite, puisque c’est un château assez atypique qui vaut le coup d’oeil!

Le Palais de Compiègne

Je me suis rendue dans ce palais sur les conseils d’une amie qui l’avait visité et avait adoré. Ici ce n’est pas l’extérieur qui est époustouflant, on est sur du style français néo-classique, c’est beau mais ça n’est pas pour ça que je vous le recommanderais. Non, ce qui est remarquable c’est la beauté de l’intérieur, la richesse du décor, du mobilier et la quantité d’œuvres remarquables. Il est l’un des trois plus importantes résidences royales et impériales françaises (après Versailles et Fontainebleau).

Le lieu est avant tout marqué par le Second Empire: Napoléon III et l’impératrice Eugénie. Comme l’explique le site du lieu:

Napoléon III apprécia particulièrement le palais, y organisant avec l’impératrice à l’automne les fameuses « séries » qui rassemblaient chaque semaine une centaine d’invités durant quatre à six semaines consécutives. Personnalités proches du pouvoir, souverains ou princes étrangers, diplomates, écrivains, artistes, scientifiques se retrouvaient dans la quasi intimité de la famille impériale. Chasses, excursions, jeux, concerts et pièces de théâtre occupaient les journées où l’on oubliait les contraintes de l’étiquette.

J’ai particulièrement apprécié certains tableaux dont celui d’Eugénie et ses dames d’honneur (absolument gigantesque!). Les pièces sont aussi toutes plus richement décorées les unes que les autres. On passe un certain temps dans ce palais, et encore, nous avons boudé le musée national de la voiture et du tourisme qui s’y trouve également, préférant visiter le musée du Second Empire et les appartements historiques.

Après la visite, vous pouvez profiter des jardins et du parc du palais (en libre accès). La partie proche du palais est plus structurée, tandis que la seconde moitié est plus libre. Malheureusement il a plu assez vite quand nous sommes sorties, nous n’avons donc pas profité énormément de ce parc. S’il fait beau, n’hésitez pas à prendre votre pique-nique et vous poser dans ce lieu apaisant.

Le château de Pierrefonds

Cela fait plusieurs années que je voulais visiter ce château et c’est un des trois lieux (avec Chantilly et Gerberoy) qui ont motivé mon petit séjour dans l’Oise. Silhouette massive, impressionnante, qui domine le village du même nom, Pierrefonds est un château médiéval reconstruit par Viollet-le-Duc. Alors, château médiéval ou château du 19e? Eh bien un peu des deux. Une bonne partie de la structure initiale (fin 14e, début 15e) demeurait, la silhouette reste donc globalement la même. Par contre pour ce qui est des finitions, du décor et de l’intérieur, là Viollet-le-Duc s’est fait plaisir (et il a bien fait!).

Pourquoi reconstruire un château en ruines? Ça coûte cher, c’est pas forcément réussi et des ruines c’est très pittoresque (et particulièrement apprécié dans l’esprit romantique du 19e, époque de la redécouverte). Napoléon III (encore lui!) voulait en faire une résidence impériale afin de recevoir et de faire admirer sa splendide collection d’armes et d’armures. Donc oui, il fait reconstruire un château, juste « to show-off »,OK…

A Pierrefonds, l’intérieur et l’extérieur sont aussi richement décorés et les deux valent la peine de s’attarder pour pouvoir observer chaque détail. On parle d’ailleurs du « bestiaire » de Viollet-le-Duc, fasciné par les créatures médiévales, il en met un peu partout et en invente de nouvelles.

C’est vraiment un château fort d’une grande beauté, il est époustouflant. Il fait, pour moi, partie des plus beaux châteaux (forts) que j’ai visités. C’est un coup de coeur!

L’expo actuelle « Lanternes magiques et fantasmagories » est sympa aussi, parfaite pour le moment d’Halloween d’ailleurs. Elle est très ludique et parfaite pour une visite en famille.

Le château de Chantilly

Probablement le château le plus connu du département, Chantilly est une véritable merveille et justifie à lui tout seul le voyage. (Rien que pour le récupérer ça valait presque le coup de créer les Hauts-de-France). Il ne s’agit pas juste d’un château mais de tout un domaine: château, jardins, écuries (et musée du cheval), représentation de dressage et même spectacles équestres. 

Le château est très grand et encore une fois, on y a passé du temps (surtout qu’on avait pris les audioguides gratuits). L’intérieur est magnifique, mention spéciale au décor de « chinoiseries », à la galerie des peintures et aux « chandeliers mains » qui ont eux aussi inspiré la Belle et la Bête (oui, entre Cocteau et Napoléon III on était cernées!). La visite classique du château est très intéressante mais en plus, vous avez la possibilité de visiter (avec un guide) les appartements privés du duc et de la duchesse d’Aumale. Je ne suis pas toujours fan des visites guidées mais là, encore une fois, je n’étais pas déçue. Déjà on a commencé par passer par une porte secrète, ça ne pouvait que me plaire (dommage que Stephan Bern n’était pas là pour nous dire « suivez-moi »), ensuite le petit groupe a découvert une enfilade de pièces plus intimes que les grandes pièces de parade du dessus. Je conseille vraiment cette visite!

Pour ce qui est du parc, il est divisé en plusieurs jardins, les parterres de Le Nôtre sont magnifiques bien sûr mais j’ai aussi beaucoup aimé le jardin à l’anglaise (que c’est étonnant…). J’ai par contre été déçue par le jardin anglo-chinois (je cherche toujours le côté chinois…). Le jeu de l’oie géant (dans la partie forêt) est génial par contre.

Je n’ai pas passé beaucoup de temps dans le musée du cheval (parce que nous avions la visite guidée des appartements privés qu’il ne fallait pas louper) mais il est assez bien fait. La séance de dressage m’a moyennement convaincue, la première moitié est une présentation globale du cheval, ayant fait de l’équitation pendant quelques années, je n’ai pas appris grand chose (je suis pas 100% objective du coup) par contre la seconde moitié (la partie dressage) était sympa. Je n’ai pas assisté au spectacle équestre du soir, je ne peux donc pas donner mon avis.

En tout vas, prévoyez du temps pour visiter le domaine, c’est immense et nous y avons passé la journée (8h environ). Vous pouvez prévoir votre pique-nique (et manger sur les pelouses entre les Grandes Écuries et le château) ou tester l’un des 3 lieux de restauration sur place (aux risques et périls de votre porte-monnaie). C’est un château qu’il faut voir au moins une fois, il est vraiment magnifique!


Idée itinéraire

-Je vous conseille de visiter le Palais de Compiègne et le château de Pierrefonds dans la même journée puisqu’ils sont très proches. Vous pouvez également vous promener dans le parc du palais ou dans la forêt de Compiègne.

-Après (ou avant) avoir visité Raray vous pouvez visiter les ruines de l’Abbaye de Chaâlis, elles ont beaucoup de charme.


Idée logement

Nous avons logé dans une chambre d’hôtes (le Jardin de Chantal) que je vous recommande vivement, que ce soit pour le charme et le confort des chambres, la qualité (et la quantité) du petit-dej ou la gentillesse et la gaieté de la propriétaire.

4 réflexions au sujet de « La vie de château »

  • 21 octobre 2016 à 12 h 53 min
    Permalink

    Super article ! Ce qui me fait rire c’est que pour une fois, j’avais fais presque tous ces châteaux avant toi ! Ce qui est plutôt rare pour être souligné. Moi je ferais ce top 3 : Chantilly sans hésiter, Pierrefonds et Compiègnes ! Il me reste à découvrir le château de Raray ! Dois je vraiment parler de tes photos qui sont magnifiques comme toujours? 😉

    Répondre
    • 21 octobre 2016 à 12 h 57 min
      Permalink

      Je suis assez d’accord avec ton top 3, c’est juste que pour Chantilly j’ai été un peu déçue d’une partie des jardins, après ça reste exceptionnel!
      Et merci pour les photos! ^_^

      Répondre
  • Ping : Découverte d’une pépite en Wallonie

  • Ping : Découverte d’une pépite en Wallonie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :