This is Halloween, this is Halloween…

Halloween est là, la frontière entre le monde des vivants et des morts est ténue et les monstres sont de sortie. Et quel meilleur lieu à hanter qu’un château fort? Cette année encore, le château de Rambures a organisé 2 soirées spéciales Halloween le 28 et 29 octobre. Il ne s’agit pas de la première édition et pourtant je n’en avais jamais entendu parler, c’était donc un peu un test à l’aveugle. Alors spooky or not spooky?

banniere-horror-story

Le prélude de l’effroi

Cette année nous étions invités à pénétrer dans les cauchemars de la petite Hélène, cauchemars qui prennent vie la nuit tombée. Avec une amie (merci à elle pour la suggestion d’ailleurs) nous avons décidé d’affronter nos peurs et à 17h nous faisions la queue pour pénétrer sur le domaine maudit. Quand les portes ont finalement ouvert, nous avons dû emprunter un chemin au cœur du parc afin de contourner le château. Les bois étaient bien sûr semés d’embûches: une dame noire nous guettait depuis l’orée du bois, nous avons traversé un cimetière où la poupée de chucky nous attendait, puis une fois la chapelle passée c’est un psychopathe au couteau qui est venu nous agresser. Mais le pire restait encore le clown démoniaque et parce qu’il n’était pas assez flippant comme ça, il est parti chercher une tronçonneuse. Autant certains pouvaient faire rire, autant celui-là était parfait dans son rôle!

La fonction de ces acteurs (en plus de nous faire peur) était de nous faire patienter avant d’entrer dans le château. Et de la patience il fallait en avoir, c’est malheureusement le gros point noir de cette soirée, nous avons dû attendre un bon moment avant de pouvoir pénétrer dans l’antre des cauchemars. Après, tout est relatif, faire 1h de queue dans un parc d’attraction pour 10/15min de fun, on s’y attend donc ça ne dérange pas forcément. Ici on a attendu près d’une heure mais nous sommes restées aussi 1h dans le château. Alors l’un dans l’autre, ça vaut le coup!

Une fois arrivées sur le pont, entre la file et les portes des château, on nous explique l’histoire d’Hélène, enfant adorable mais qui a la faculté de donner vie à ses rêves dans son sommeil. Si quand elle était petite, il s’agissait de petite licornes toutes mimis, elle a grandi et ses cauchemars sont terrifiants. Elle a donc été exilée au fin fond de la campagne (parce que vraiment, Rambures, c’est paumé!) et enfermée dans ce château. Et parce que nous sommes (apparemment) un peu déséquilibrés nous avons décidé de pénétrer dans le château et d’affronter les cauchemars d’Hélène.

Dans l’antre du diable

Je ne savais pas franchement à quoi m’attendre même si j’avais vu un petit reportage sur YouTube. J’ai déjà été impressionnée par l’effort fait sur la décoration du château, c’est incroyable, on dirait qu’il est toujours comme ça et que c’est une sorte de maison hantée. Sauf qu’ici pas de carton pâte, il s’agit bien d’un château féodal! Malheureusement je n’ai pas trop pu prendre de photos: on était constamment en mouvement, il faisait sombre et j’étais trop occupée à regarder un peu partout.. et me méfier des pièges tendus. Au delà des décors, des installations visuelles (projections) et des costumes, les acteurs eux-mêmes sont bons (ou fous, j’hésite encore).

Nous avons donc dû affronter une bande de vampire assoiffés, un exorciste acharné, des monstres tapis dans les couloirs longs, étroits et bas de plafond. Mais également un forain spécialiste des monstres, un seigneur du château pas très content de nous voir (qui parlait à l’esprit dans le miroir), Cruella et des sorcières un peu folles qui voulaient nous faire manger des vers et des grillons (au moins elle nous proposaient à manger…).

C’est tellement bien fait qu’il nous est arrivé de crier (en particulier quand le propriétaire des lieux m’a sauté dessus et hurlé au visage SORTEZ DE MON CHÂTEAU… pas très sympa!). Bref, on a passé une très bonne soirée et pour ceux qui aiment s’amuser à se faire peur c’est parfait! C’est aussi une façon de visiter le château autrement, ça m’a d’ailleurs donné envie de le revoir de jour (je l’avais visité il y a de ça très longtemps, l’intérieur a depuis été rénové).

Le Château

Achevé au 15ème siècle, le château est dans la même famille depuis 600 ans! La découverte de l’intérieur s’effectue en compagnie d’un guide qui vous racontera l’histoire des lieux. Attention, le château ferme ses portes du 14 novembre au 31 décembre. Il est peut-être judicieux d’aller le visiter à la fin du printemps, en pleine saison de floraison des roses puisque en plus de visiter le château, vous pouvez vous promener dans le parc et visiter la roseraie.

Infos pratiques ici

9 réflexions au sujet de « This is Halloween, this is Halloween… »

  • 2 novembre 2016 à 11 h 29 min
    Permalink

    Super article ! 😀
    ça avait l’air franchement « sympathique » ! J’aurais adoré voir ça ! ^^
    C’est un peu dommage pour l’attente mais j’imagine qu’il y avait une bonne raison ? Peut être trop de monde ? Cela dit, en effet, avec une heure passée à l’intérieur, on oublie bien vite de genre de petit désagréments !

    Répondre
    • 2 novembre 2016 à 20 h 04 min
      Permalink

      Oui il y avait un monde fou! On ne s’y attendait pas du tout et il est possible qu’en arrivant plus tard (18/19h on attende moins).
      C’est super franchement, on suit un petit parcours qui nous emmène un peu partout, on monte on descend, on traverse une « terrasse » (chemin de ronde? je n’ai pas bien vu dans le noir ^^’); ça m’a vraiment donné envie de revoir ce château de jour!

      Répondre
  • 2 novembre 2016 à 19 h 18 min
    Permalink

    Moi franchement je n’ai pas eu peur, je n’ai absolument pas crié ! J’avoue que l’attente c’était vraiment long, je n’en pouvais plus (surtout avec les collégiennes derrière qui me hurlaient dans les oreilles, j’étais prête à en sacrifier une pour l’exemple). Le clown avec la tronçonneuse était super. J’ai adoré l’exorcisme et le type qui criait « sortez de mon château » !!! C’était une belle découverte et les décors étaient sublimes, ils ont fait un énorme travail là dessus, c’est vrai qu’on avait l’impression que le château était en l’état.

    Répondre
    • 2 novembre 2016 à 19 h 45 min
      Permalink

      Tu n’as pas eu peur… humpf, presque pas non :p
      C’est vrai qu’on aurait dû faire un sacrifice humain histoire d’apaiser les esprit en cette fête d’Halloween!

      Répondre
  • 5 novembre 2016 à 10 h 57 min
    Permalink

    Merci pour cet article vraiment ça nous touche tous nous bénévoles 😉 merci beaucoup et à bientôt pour de nouvelles aventures à l’année prochaine 😀

    Répondre
    • 5 novembre 2016 à 10 h 59 min
      Permalink

      Bravo à vous, c’était bien organisé! Je reviendrai sûrement… 🙂

      Répondre
  • 5 novembre 2016 à 12 h 26 min
    Permalink

    le clown vous dit merci pour ce bel article qui a fait super plaisir aux benevoles (ou fous comme vous voudrez car c’est vrai ils le sont tous un peu!)

    Répondre
    • 6 novembre 2016 à 18 h 32 min
      Permalink

      Mais de rien, encore bravo! 🙂

      Répondre
  • 9 octobre 2018 à 17 h 05 min
    Permalink

    bonjour, cette année le Rambures Horror Story est de retour…cette année le theme est Asylum…je cherchais donc à vous joindre pour vous y convier….

    Répondre

Laisser un commentaire