La simplicité au service du goût

Si initialement j’avais pensé ne vous recommander que des restaurants/salon de thé situés sur la métropole lilloise, j’ai changé d’avis à cause de cet endroit qui mérite vraiment d’être connu. Aujourd’hui je vous parle de La Cour de Rémi, restaurant perdu dans la campagne du Pays du Ternois, sur la route entre St Pol sur Ternoise et Le Touquet, une adresse qui vaut le détour. Amis gourmets, retenez ce nom.

banniere cour de Remi

Le lieu en lui-même est déjà très beau: un restaurant, ainsi qu’un hôtel, installés dans les dépendances du château de Bermicourt (construit en 1826). Forcément, ça crée tout de suite un très beau cadre, le mobilier et la décoration (mention spéciale à la splendide table en bois au centre de la salle) ont été choisis avec soin et l’on reste dans la sobriété, ce qui permet de préserver l’authenticité du lieu. Malheureusement je ne peux pas vous montrer l’intérieur, premièrement parce que je n’ai pas franchement fait ma paparazzi, j’ai pris assez peu de photos, et ensuite parce que cette fois nous étions en terrasse.

Pour ce qui est de la carte elle change au jour le jour, des produits de saison sont sélectionnés, on peut d’ailleurs voir le jardin depuis la terrasse. Tout est pensé dans un esprit de convivialité: le pain et la (délicieuse) terrine qu’on se partage en apéritif ou les accompagnements qu’on se partage en se servant la quantité souhaitée.

Pour le plat de résistance, on vous amène une assiette vide (ah non pardon, il y a juste de quoi salir l’assiette) et la viande (ou le poisson) est amené dans son récipient avec la garniture à part. Tout reste chaud, vous vous servez comme vous voulez, vous saucez comme vous en avez envie, j’aime beaucoup ce principe.

Ce n’est pas la première fois que j’y vais (j’y suis allée 3 fois il me semble) et chaque fois c’est un régal, la première fois je me souviens avoir mangé une poêlée de « légumes oubliés », c’était délicieux. Cette fois j’ai opté pour un Gigot d’agneau de 7h, fondant à souhait, un régal. Si les plats sont assez « simples » les goûts restent très fins, tout est bien équilibré. Seul petit bémol: pas de plat végétarien le choix se fait entre poisson ou viande (pour l’entrée il y a quelques options végétariennes quand même).

Les chefs cuisiniers ne sont pas forcément pâtissiers (on ne peut pas être bon partout), les desserts sont donc parfois décevants même quand les plats sont délicieux, ici pas de mauvaise surprise au dessert, nous nous sommes régalés avec des glaces faites maison et des fruits frais, ce qui finissait le repas en légèreté (si tant est qu’on puisse qualifier une glace de légère).

Tout comme pour le dessert, la carte des boissons ne suit pas toujours dans certains restaurants de qualité, ici ce n’est pas le cas, du simple jus de fruit aux vins, nous avons été agréablement surpris. Chaudement recommandés par la personne en charge du service, nous avons opté pour les jus de fruits Alain Millat et nous n’avons pas été déçus. Ils sont particulièrement savoureux. La carte des vins est vraiment fournie et propose des vins nature ou bio (un extrait ici), c’est à dire des vignes cultivées sans désherbants, pesticides, ou produits de synthèse. N’étant pas franchement spécialiste, je vous laisse lire l’explication très claire du restaurant.

Bref, une cuisine simple, savoureuse, gourmande et généreuse à prix abordable, avec en plus un très beau cadre, un service de qualité et une très belle carte des boissons. Que demander de plus? 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :