Charme et quiétude à Valloires

Il y a un moment que je voulais retourner me promener dans les jardins de l’abbaye de Valloires  mais, cette fois, pendant la saison des roses. J’ai profité du temps splendide de samedi pour visiter jardin et abbaye. Le temps d’un après-midi, détendez-vous entre patrimoine et jardin et découvrez ce must-see de la Somme.

banniere

Situé à Argoules dans la Somme, à la limite du Pas-de-Calais, Valloires c’est 8 hectares de jardins, 5000 espèces de plantes, le tout créant un splendide écrin de verdure à l’abbaye, fondée au XIIème siècle.

►L’abbaye

Un peu d’histoire…

Si les moines s’installent à Valloires en 1158, l’abbaye que l’on visite actuellement n’est pas celle du XIIème. La Guerre de Cent ans, la guerre de Trente ans et d’autres conflits religieux sont passés par là et tout ce qui reste de cette abbaye c’est quelques pierres installées dans un couloir de l’abbaye. Mais je vous rassure tout de suite, on ne visite pas des ruines (même si c’est sympa aussi).

L’abbaye cistercienne est intégralement reconstruite au XVIIème siècle. Et si, en théorie, ils sont censés rester sobres dans la déco (le vœux de pauvreté, le sens du devoir, la nécessité de se concentrer et donc d’éviter toute distraction, tout ça tout ça…) en pratique, c’est pas exactement ça. La salle du chapitre respecte tout à fait ce principe, elle est dénuée de tout ornement. C’est après que ça part en rococo…buffet d’orgue, anges suspendus, salons aux boiseries d’un style rocaille… on n’est pas exactement dans le sobre.

Si cette abbaye est devenue un symbole de l’art baroque c’est notamment grâce à l’autrichien Pfaffenhoffen (von Pfaff pour les intimes). Ébéniste, c’est lui qui crée une bonne partie des décors en bois de l’abbaye (je vous laisse juger de la « sobriété » à travers les photos). Mais que fait un baron autrichien en France? Eh bien il est tout simplement exilé en France après un double homicide. Lors d’un duel d’honneur à la cour de Vienne il (glisse sur son épée?) tue son adversaire (ce qui n’était pas franchement autorisé), un officier est donc chargé de l’arrêter, Pfaffenhoffen le tue également. Bref, ça sentait le roussi pour lui et le voilà arrivé en France à travailler le bois, la pierre, le marbre et la terre cuite. Comme quoi la reconversion professionnelle…

Concrètement, on visite quoi?

Les visites sont uniquement guidées et durent environ 1h. Pourquoi que des visites guidées? Tout simplement parce que l’abbaye est avant tout un lieu médico-social accueillant près de 100 enfants âgés de 3 mois à 12 ans. (certains, placés là par le juge, y séjournent en permanence, d’autres qui ont des troubles du comportement y suivent des cours du lundi au vendredi). On ne peut donc pas se permettre de déambuler là où on voudrait. Le guide ouvre chaque salle avec son trousseau de clefs.

J’avais déjà suivi il y a plusieurs années la visite guidée et celle-ci m’a semblé plus complète que la dernière fois, je n’ai pas vu le temps passer, c’était réellement intéressant (et je ne me sentais pas non plus pressée pour prendre mes photos ce qui est sympa). Vous pourrez visiter la salle du chapitre, le cloître, le bureau du l’abbé commanditaire, la sacristie, l’église, et le cimetière.  Ça peut paraître peu, mais en réalité, ça vous donne une bonne idée de la structure, des décors. Le (ou la) guide vous régalera d’anecdotes sur l’histoire de l’abbaye

► Les jardins

A quoi ressemblent les jardins de Valloires?

Comme son nom l’indique, il n’y a pas un jardin mais des jardins, chacun avec sa propre atmosphère: certains plutôt géométriques, d’autres, au contraire, tout en allées sinueuses. Les jardins de Valloires ont été créés en 1987, ils ont donc fêté leurs 30 ans l’année dernière. C’est relativement jeune pour un jardin mais il a déjà fière allure.

Ce qui est sympa c’est que quel que soit le type de jardin, vous pouvez gambader sur la pelouse comme vous voulez! Les enfants ne sont pas oubliés, vous trouverez deux petites aires de jeux (assez bien dissimulées, elles ne gâchent pas l’aspect général). Ce qui en fait une sortie sympa non seulement entre amis mais en famille aussi. Par contre attention, ça grimpe! Il y a un dénivelé de plus de 25 mètres entre la partie la plus haute et la partie la plus basse. L’avantage c’est que ça vous donne un point de vue magnifique sur l’abbaye et sur la campagne alentour. Une campagne qui est d’ailleurs particulièrement jolie, vous traverserez des villages pleins de charme. Je vous recommanderai d’ailleurs en fin d’article quelques lieux que vous pouvez visiter aux alentours.

  • le jardin régulier : typique à la française, très géométrique, il offre une magnifique perspective sur l’abbaye. Le cloître végétal reproduit exactement le cloître de l’abbaye.
  • le jardin des îles: les plantes ont été regroupées en îlots thématiques selon leur parfum, la couleur de leur feuillage, leur écorce ou leur floraison. Ici les allées sont plus ombragées et vous pouvez y flâner ou vous reposer sur l’un des jolis bancs en bois.
  • la prairie: un peu plus sauvage, cet espace offre une vue magnifique sur l’abbaye. Vous y croiserez également des moutons d’Ouessant.
  • le jardin des 5 sens: on y retrouve le potager des cuisines du restaurant (eh oui: le goût!), les autres sens sont également représentés à travers la disposition des végétaux ou éléments de décoration et à travers les types de plantes (leur odeur, leur texture etc).
  • le jardin de l’évolution: partie la plus récente des jardins de Valloires, ce jardin ne date que de 2004. Situé toute en haut, sur plusieurs paliers, il rend hommage à Jean-Baptiste de Lamarck, un botaniste français du début 19e.
  • la roseraie: il s’agit de la partie la plus proche de l’abbaye, encore une fois on est dans la régularité d’un jardin français avec de splendides variétés de roses.
  • le jardin de marais: c’est la partie dans laquelle vous retrouvez un petit court d’eau, ce qui lui donne tout son charme, en particulier en automne avec ses belles plantes hydrophiles.

Et en dehors du printemps, le jardin est beau quand même?

Oui, à chaque saison sa floraison! Alors c’est sûr en mai/juin il est splendide avec les roses mais quand je l’avais visité à la fin de l’été il était aussi très beau avec les hortensias, en particulier la partie jardin de marais, je me souviens de couleurs bleues vraiment belles. Bref, si vous ne pouvez pas y aller avant l’été, c’est pas grave, il vaut le coup d’oeil en septembre aussi par exemple.

►Infos pratiques

Vous pouvez vous garer gratuitement sur place, vous trouverez une boutique très sympa avec des plantes (roses, vivaces…), des produits locaux que ce soit de la gastronomie ou de l’artisanat. Pour les gourmands il y a également un restaurant/salon de thé (l’éclair à la rose que j’ai dégusté était particulièrement sympa!).

Sachez que vous pouvez profiter de la sérénité de l’endroit la nuit également puisque l’abbaye offre des suites avec vue sur les jardins ou le cloître (fleuri) mais aussi des chambres spartiates de moine pour un côté authentique (la paillasse a quand même été remplacée par un lit). Plus d’infos ici.

Vous pouvez prendre un billet uniquement pour les jardins ou un billet combiné abbaye/jardins (ce que je vous recommande). Comptez 14€50 pour un billet combiné adulte et 9€ pour un billet combiné enfant. Plus d’infos ici.

►Que voir autour?

-Le moulin de Maintenay (2min): un joli moulin à eau  qui date du XIIème siècle. A l’origine exploité par les moines de l’Abbaye, ils le vendront pour financer la reconstruction des bâtiments religieux bombardés au XVIIIème siècle. Depuis ce rachat, c’est la même famille qui fait vivre le moulin. Vous pouvez y acheter pains et brioches, mais aussi vous régaler d’une bonne crêpe (bien méritée après le 25m de dénivelé des jardins!). Par contre je ne l’ai pas testé personnellement, je suis juste passée devant mais on m’a dit que les crêpes sucrées étaient pas mal.

Montreuil-sur-mer (20min), vous l’avez sûrement vu à la télé il y a deux ans puisque Montreuil est arrivé en seconde position pour le village préféré des français 2016 ce qui n’est pas volé. C’est un de mes endroits préférés et j’y ai consacré un article ici.

La Baie de Somme. L’abbaye est à 30min du Crotoy alors profitez-en, la baie de Somme est une magnifique réserve naturelle mais pas que: elle abrite en plus de son patrimoine naturel un patrimoine bâti qui est plein de charme. Si je n’ai pas encore fait le parc du Marquenterre (ça ne saurait tarder), je peux vous renvoyer à cet article où je vous présente St-Valéry-sur-Somme, Ault, Eu, Le Tréport, Mers-les-Bains et le Bois de Cise.

-Abbeville (35min) Le quartier de St Leu est plein de charme, ne manquez pas la projection sur la façade de la cathédrale en été et le musée Jules Verne (que je vous présente ici).

Les jardins de Maizicourt (40min), ces jardins sont absolument splendides (et cette fois, promis pas de dénivelé!) Mais plutôt que de vous les résumer en quelques mots, je vous renvoie vers mon article où vous aurez toutes les infos et surtout les photos qui parlent d’elles-mêmes!

 

Laisser un commentaire