Derniers jours de l’expo Sueños de Jef Aérosol!

J’ai profité de ce samedi ensoleillé pour visiter avec ma comparse d’Artosoir l’expo Sueños qui nous présente les œuvres de Jef Aérosol au sein de l’église Notre-Dame-de-Lourdes. Cet artiste pochoirisite (ne l’appelez pas graffeur!) a une renommée internationale et a décidé de poser ses valises à Marquette-lez-Lille pour installer son atelier. A l’occasion du festival Eldorado, Jef Aérosol a entièrement recouvert le syndicat d’initiatives de Marquette-lez-Lille de ses œuvres et en a profité pour présenter une partie de son travail dans l’église attenante. Je vous montre le résultat!

banniere

Par le plus grand des hasards, nous sommes arrivées pile au moment où démarrait une visite guidée et juste quand Jef Aérosol était sur les lieux. Nous avons donc eu le plaisir de rencontrer l’artiste qui est, en effet, comme je l’avais lu, un dandy des bottines au chapeau. Il s’est montré charmant, drôle et nous a laissé avec Gaëlle notre guide qui « présente mieux ses œuvres que lui-même ». La visite guidée était en effet très chouette!

On a tous déjà vu au moins un ou deux pochoirs de Jef Aérosol, notamment celui de l’immense Dali à Paris près du centre Pompidou. Sa marque de fabrique? Une superposition de pochoirs et une superposition de couleur: d’abord une silhouette noire puis des détails en gris foncé, du gris clair et enfin du blanc. Cette superposition donne un relief incroyable, quasi photographique. Sa signature est une flèche rouge donc si un jour vous avez un doute si une oeuvre est de lui ou non, guettez ce signe distinctif!

Jef Aérosol a eut carte blanche pour l’expo dans l’église N.D De Lourdes, il a donc exposé ses œuvres exactement comme il le voulait et il a choisit précisément ce qu’il souhaitait partager de son travail d’artiste. On retrouve donc un bon nombre de ses œuvres (sur plusieurs supports), mais aussi quelques pochoirs qu’il a utilisé, une reconstitution de son atelier, un petit film qui vous montre la réalisation des fresques sur le syndicat d’initiatives et des photographies de ses œuvres à travers le monde. Le plus marquante est probablement celle sur la muraille de Chine, mais ce qui est impressionnant c’est finalement de voir le nombre de pays où il a voyagé et partagé son art.

On retrouve quelques Leitmotiv dans ses sujets: la musique, les enfants… mais rentrer dans les détails de cet expo ne sert finalement pas à grand chose donc je vous laisse visualiser les photos et éventuellement vous rendre à Marquette vous admirer son travail par vous-même.

Hâtez-vous, l’exposition n’est visible que jusqu’au 1er juillet, avec un WE de clôture riche en événements. (plus d’infos ici)

Si vous ne pouvez pas vous y rendre d’ici là, autorisez-vous tout de même un crochet pour admirer le syndicat d’initiative dont les murs sont maintenant plein de vie et de gaieté ainsi que le pochoir que Jef Aérosol a réalisé sur le mur d’en face, en cadeau.

 

 

Une réflexion au sujet de « Derniers jours de l’expo Sueños de Jef Aérosol! »

Laisser un commentaire