Hesdin, le futur village préféré des Français?

Vous ne connaissez peut-être pas cette petite ville (car non, ce n’est pas un village) mais Hesdin a été désigné pour représenter les Hauts-de-France lors de la fameuse émission « Le village préféré des Français ». L’an passé c’était Long, dans la Somme qui était arrivé en 8ème position. En 2018 et 2016, Cassel et Montreuil-sur-mer étaient arrivés respectivement premier et du second du classement! Le choix d’Hesdin peut peut-être surprendre, elle est moins connue que celles qui l’ont précédée (Pierrefonds, Saint-Valery-sur-Somme) mais la ville possède un charme à ne pas négliger. Etant originaire de ce coin, je connais plutôt bien la ville et ses environs, je partage donc avec vous mes balades préférées.

La ville

📜 Une ville riche en histoire

Situé entre Montreuil-sur-mer et St Pol-sur-Ternoise, Hesdin possède une riche histoire. On trouve des traces de son existence dès le VIe siècle lorsque le comte de Boulogne donne la ville et les bourgs voisins en dot pour le mariage de sa fille (Oui, à l’époque ça ne choquait personne…). La ville monte en puissance au XIIème siècle, c’est l’une des plus importantes de l’Artois. D’ailleurs, pour être plus précise la localisation correspondait à l’actuelle commune de Vieil-Hesdin (logique, non?), à 7 kms en amont sur la Canche.

Pas de chance pour la ville (et ses habitants), elle est située juste à la frontière entre le duché de Bourgogne et le Royaume de France. (Oui, l’Artois appartenait au duché de Bourgogne par mariage). D’ailleurs, c’est surtout la période Bourguignonne qui va élargir sa renommée car les ducs de Bourgogne font de fréquents séjours en leur seigneurie de Vieil-Hesdin, pour leur agrément ou pour la diplomatie. Leur château est agrémenté d’un parc qui devient célèbre grâce à quelques animaux exotiques, des automates, et un pavillon au bord de l’eau sur la rivière.

Il ne reste plus rien de ce parc… plus rien ou presque. A votre avis, d’où vient le nom de « Le Parcq »? Vous savez ce village que vous traversez sur la route vers le Touquet? N’hésitez pas à vous y arrêter un jour, juste sur le côté de la route, vous trouverez le jardin d’Eden qui est un très bel endroit. Créé en 1998, il se trouve exactement au point culminant du parc de l’ancienne ville.

Une fois qu’elle devient française, toujours pas de chance, c’est Charles Quint qui s’en mêle.  La ville va changer 7 fois de main entre 1477 et 1553. Finalement, elle est pillée et rasée en 1553, après un siège de deux semaines. Bon du coup, il fait reconstruire une autre ville un chouïa plus loin. [avance rapide] C’est finalement en 1639 que la ville redevient française, après un sacré siège! 25 000 fantassins et 7000 cavaliers sont déployés. 30 pièces de canon sont braquées sur les fortifications. Louis XIII et Richelieu en personne se rendent sur place. Après 6 semaines, les hesdinois rendent les armes. Et c’est là, l’ancêtre de la commune actuelle !

Il reste malheureusement peu de traces de la ville voulue par Charles Quint, à part le plan originel avec ses rues et ses places, son hôtel de ville et l’église. Un fragment de bastion est encore visible.

👩‍🏫 Les personnages célèbres

Quelques années plus tard, en 1697, l’Abbé Prévost naît à Hesdin. Son nom vous parle probablement, c’est l’auteur du fameux roman Manon Lescaut. Un livre jugé scandaleux non pas une mais deux fois!  Il est saisi et condamné à être brûlé (le livre, pas l’auteur!). La vie de son auteur ne manque d’ailleurs pas de rebondissements et de scandales. D’abord dans l’armée puis dans le clergé, il défraye la chronique avec ses histoires de cœur.

L’autre personnage majeur de la ville c’est Clovis Normand. Il est connu en tant que bâtisseur. Il construit et rénove de nombreux bâtiments, en particulier des églises.  A Hesdin, il rénove l’Hôtel de Ville, reconstruit le Beffroi, crée le petit Théâtre (désormais Théâtre Clovis-Normand) et la Chapelle de l’Hôpital St Jean, restaure l’intérieur de l’église. Ses réalisations ont généralement une inspiration médiévale, ce qui n’est pas étonnant quand on sait que c’est un élève de Viollet Le Duc (vous savez, celui connu pour ses restaurations de Notre-Dame, Pierrefonds, Mont St Michel…)

🔎 Les incontournables

Le Beffroi: construit en 1875 par Clovis Normand, vous ne pouvez pas le louper. Il est classé au patrimoine de l’UNESCO et fait partie des rares beffrois qui possèdent une tribune (magnifiquement décorée).
La Place du Marché aux Poissons, Au bord de la Canche et de l’église, la place du marché aux poissons offre un joli point de vue sur la ville. Les « bancs » que l’on y trouve sont en réalité les anciens étalages pour le poisson. Il est bordé d’une rue piétonne où vous pouvez vous installer pour manger ou prendre un verre.
L’église Notre-Dame, de style gothique, elle est construite en briques et pierres crayeuses. Elle date du XVIe siècle et possède un portail de style Renaissance. En levant la tête, vous apercevez plusieurs blasons qui rappellent l’histoire de la ville. On trouve en effet, le blason de la ville, celui du Saint Empire Romain Germanique, celui des couronnes espagnoles, et celui du comté d’Artois.

👩‍🎨 Une ville d’artistes

L’un des meilleurs moments pour visiter la ville est probablement en été car des concerts de plein air ont généralement lieu les jeudis soirs. Tous les 3 ans, en août, de nombreuses animations sont organisées au moment de la fête du cochon rose. Mais d’où vient ce nom?!

Lorsque les troupes françaises de Louis XIII et Richelieu reprennent la ville aux Espagnols, ils découvrent une fresque sur les murs d’Hesdin. Elle représente une truie en train de tisser du lin avec un message: “Quand les Français prendront Hesdin, cette truie aura filé son lin”. Un message aux Français par les Espagnols qui n’envisageant pas la prise d’Hesdin par des troupes étrangères. (Perdu!) Bref, la truie a été transformée en cochon et tous les trois ans, la commune est en fête pendant 10 à 15 jours autour d’un thème défini: l’Europe, le cinéma, la révolution, les années 1900,etc. 

Le week-end de la journée des portes ouvertes des ateliers d’artistes (en octobre) est aussi un bon moment pour visiter la ville sous un prisme artistique. De nombreux artistes (peintres, illustrateurs, aquarellistes, dentelliers, sculpteurs…) vous ouvrent leurs portes et vous présentent leur univers.

🌳 Une ville nature

Hesdin est bordée par la forêt domaniale (ça veut dire qu’elle appartient à l’Etat). Très ancienne, elle s’étend sur environ 1000 hectares. Vous pourrez y croiser chevreuils, lapins, bécasses ou faisans et, bien sûr, des fleurs sauvages (primevères, jacinthes, anémones…). C’est vraiment une belle balade, comptez environ 1h pour déambuler sous les feuilles des hêtres et profitez de ses charmes (l’arbre bien sûr!).

Les alentours

Vous aurez fait assez rapidement le tour du centre-ville mais n’hésitez pas à rester dans le coin pour visiter les différents sites touristiques.

🏰 Ruines du château de Fressin

Il ne reste que des ruines de ce monumental château du 15e siècle. Sa construction est initiée par Jean V, Sire de Créquy. A priori, seul son descendant, Jean VI de Créquy y habita. La forteresse joua un rôle certain lors des cruelles hostilités qui opposèrent la France à Charles Quint, afin de reconquérir l’Artois devenu espagnol. Il est démantelé au 17ème siècle sous Louis XIV.  

⚔️ Musée Azincourt

Je vous ai dernièrement partagé ma visite du musée 1415 dans un reel sur instagram. Je vous conseille vraiment d’aller y faire tour. Il a récemment été rénové et c’est un musée moderne, interactif qui retrace l’histoire de la fameuse bataille d’Azincourt mais aussi, plus globalement, le contexte historique de guerre de 100 ans. Je vous en reparlerai prochainement dans un article plus détaillé.

🍃 Jardin des lianes – Cherienne

Ce jardin de particuliers possède un charme fou, plein de coins et recoins avec une magnifique décoration. Je ne vais pas trop m’attarder dans mes descriptions puisque je vous en avais parlé dans cet article. N’hésitez pas à y jeter un œil vous aurez déjà un aperçu.

🌿Ô jardin paisible – Fressin

J’avais également consacré un article entier à ce joli jardin de particuliers. Vous en ferez sûrement assez vite le tour (ou pas, si vous vous posez un moment) donc ça peut se coupler facilement à une visite des ruines du château de Fressin.

D’autres visites sont possibles aux alentours comme le château de Cercamp à Frévent, le Donjon de Bours ou, de l’autre côté, Montreuil-sur-mer. Bref, n’hésitez pas à aller faire un tour dans les Vallées d’Opales il y a de jolis coins à découvrir.

Laisser un commentaire