La rentrée culturelle sur la métropole

Maintenant que la rentrée des classes est derrière nous et que nous voilà déjà en automne, place à la rentrée culturelle, au renouveau des expositions de la métropole, post Utopia (qui prend fin le 2 octobre). Quelques expositions ont déjà ouvert leurs portes, d’autres démarrent prochainement. Je vous propose un petit recap’ de la rentrée culturelle!

Les expositions

Tableaux photographiques Pierre DUBREUIL + Prière de toucher, l’art et la matière

AU PBA, ce n’est pas une mais deux expositions qui ouvrent leurs portes dans quelques semaines. Tout d’abord une expo photo, celles de Pierre Dubreuil. « Cette rétrospective célèbre le 150e anniversaire de la naissance du photographe lillois (1872-1944).« 

La seconde expo sera au coeur de la galerie des sculptures, donc partie collections permanentes. Et, surtout, ce sera une expo interactive. « PRIÈRE DE TOUCHER, L’ART ET LA MATIÈRE est une invitation à contempler l’oeuvre d’art par le toucher. Elle a pour thème la figuration humaine dont la découverte est proposée grâce à des reproductions d’oeuvres tactiles.« 

⌛Du 20 octobre 2022 au 27 février 2023
📍 Le Palais des Beaux-arts
ℹ️ Source et infos pratiques ici et

Vacarme, un voyage autour des mots

« Imaginée et construite par le collectif Mots Voyageurs, l’exposition “Vacarme” réunira le travail de dix-huit artistes explorant la création de mots dans la langue française à travers le prisme du design graphique, de la typographie et du graffiti dans une mise en scène participative qui convie l’art, le design et les habitant·es de Roubaix. »

J’ai déjà vu des photos et extraits de vidéos de cette expo et elle me paraît très sympa. D’ailleurs, en général j’aime beaucoup les expos de la Condition Publique qui sont modernes, interactives, et quand le thème s’y prêtent, très colorées.

⌛Du 16 septembre 2022 au 17 décembre 2022
📍La Condition Publique
ℹ️ Source et infos pratiques ici

William Morris (1834-1896) : L’art dans tout

« L’exposition présente près d’une centaine d’œuvres – peinture, dessins, mobiliers et textiles – provenant de collections publiques anglaises, notamment la Tate Britain et le Victoria and Albert Museum mais aussi de collections publiques françaises et particulièrement de l’important fonds conservé au musée d’Orsay. […] En réaction à la révolution industrielle qui a marqué l’époque victorienne, William Morris affirme l’importance de toutes les formes d’art – peinture, architecture, graphisme, artisanat, littérature… Il œuvre ainsi à redonner des qualités esthétiques aux objets, même les plus usuels, en produisant, par le travail manuel, de la beauté à l’usage de toutes les couches de la société et en valorisant les savoir- faire les plus rares pour aller contre le prosaïsme du monde industriel. »

Tout un programme! Rien que l’affiche de l’expo est très belle. J’ai hâte de la découvrir et je ne doute pas qu’elle sera riche, variée et intéressante. A priori la scénographie (le look de l’expo) se veut immersive, de belles promesses donc. Je vous parle de l’expo principale mais, au total, c’est en fait 8 expositions qui composent cette « saison anglaise« . Je ne manquerai pas de m’attarder également sur l’exposition de l’artiste Hugo Laruelle, artiste qui habite la fameuse maison verte de Roubaix. En général, j’aime beaucoup son travail.

Retrouvez ici mon article détaillé sur ces expositions .

⌛Du 08 octobre 2022 au 08 janvier 2023
📍 Musée de la Piscine
ℹ️ Source et infos pratiques ici

Panorama 24, l’autre côté

« L’exposition Panorama permet de découvrir, chaque année, plus de 50 œuvres inédites, dans les domaines de l’image, du son et de la création numérique, réalisées par les artistes du Fresnoy. Cette nouvelle édition aborde le thème du passage, de la capacité à voir le monde autrement, de l’autre côté de notre monde.« 

J’ai visité cette expo lors du vernissage. Elle est particulièrement riche! Au-delà du nombre d’oeuvres (une cinquentaine), on s’attarde sur un grand nombre d’entre elles. De nombreuses installations utilisent la vidéo, donc forcément, on s’installe, on observe, cela prend donc plus de temps. Bien sûr, je n’ai pas été touché par toutes les oeuvres (comme dans chaque expo, ou presque), mais pour le coup, il y en a beaucoup qui m’ont plu. L’expo est ouverte et nous laisse voir la belle structure du bâtiment avec ses poutres métalliques. Je vais y retourner car je n’ai pas pu m’attarder autant que je l’aurais voulu sur certaines oeuvres, dont celles avec réalité augmenté. Je vous recommande vivement d’aller explorer cette expo et prévoyez un peu de temps (entre 1 et 2h).

⌛ Du 30 septembre 2022 au 31 décembre 2022
📍Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains, Tourcoing
ℹ️ Source et infos pratiques ici

Les sentinelles

« Conçue à partir d’un choix d’œuvres de la collection du Centre national des arts plastiques (Cnap) issues du monde arabe et de sa diaspora, l’exposition Les Sentinelles convie le spectateur à un voyage à travers ses fonds photographique et audiovisuel, ici représentés par 21 artistes. »

Pour ne pas passer à côté de l’exposition, je vous conseille de suivre l’une des visites guidées organisées les samedis et dimanche à 15h30. J’ai rencontré à la maison folie d’Havré une personne ayant vue cette expo juste avant et elle était conquise par la visite guidée.

⌛ Du 17 septembre au 12 février 2023
📍L’institut du monde arabe, Tourcoing
ℹ️ Source et infos pratiques ici

Chercher l’or du temps

« A travers près de 400 oeuvres et documents, le LaM vous propose « une lecture croisée du surréalisme et de l’art brut.[…] À travers un parcours chronologique allant du début des années 1920 à la fin des années 1960, Chercher l’or du temps propose de démontrer que les histoires du surréalisme et de l’art brut se sont rejointes dans une approche inédite de l’art.« 

Une exposition qui s’annonce particulièrement riche et intéressante et, j’espère, pédagogique.

⌛ Du 14 octobre 2022 au 29 janvier 2023
📍LaM, Villeneuve d’Ascq
ℹ️ Source et infos pratiques ici

Effets spéciaux, crevez l’écran !

L’exposition « Effets spéciaux, crevez l’écran ! » présente les différentes techniques de trucages qui nourrissent l’innovation, la création et la magie du cinéma. »

Une exposition pour petits et grands, à partir de 9 ans qui promet de nous plonger dans les coulisses du cinéma.

⌛ Du 01 octobre 2022 au 27 août 2023
📍Forum départemental des Sciences, Villeneuve d’Ascq
ℹ️ Source et infos pratiques ici

La C’ART

Vous pouvez visiter l’ensemble de ces expositions gratuitement si vous posséder la C’ART, le pass musées de la métropole de Lille. C’est une formule vraiment intéressante, et particulièrement en duo. De mon côté ça m’a permis d’inviter des amis avec moi au musée mais également de retourner voir certaines expos tranquillement après les avoir vu en vitesse pendant un vernissage ou une visite presse. Souvent ces évènements sont bondés et je n’ai pas toujours le temps de prendre de jolies photos voire même de tout voir.

La C’ART vous donne un accès illimité pendant 1 an aux collections permanentes et aux expositions temporaires de 14 musées et centres d’art de la métropole lilloise. Vous bénéficiez aussi de tarifs réduits dans les 5 musées partenaires (dont le Louvre-Lens fait partie). En plus quand vous renouvellez votre abonnment, vous bénéficiez d’un tarif réduit. Dès que vous faites plus de 4 expositions par an (ce qui peut aller très vite!), cela vaut vraiment le coup (et le coût).

Informations pratiques ici

Alors, quelles sont les expos que vous irez voir cet automne / hiver ?

Laisser un commentaire